20.4 C
Casablanca
jeudi 20 juin 2024

Transplantation de 132 arbres sur l’avenue Souktani. L’arrondissement de Sidi Belyout s’explique

À lire aussi

Suite à la demande pressante et urgente des riverains du quartier Gauthier en particulier, et des habitants de l’arrondissement Sidi Belyout-Casablanca en général, l’arrondissement de Sidi Belyout vient de lancer, le 08 février dernier,  les travaux de réaménagement de la chaussée et de la voirie de l’avenue Hassan Souktani.

Cette opération d’envergure, qui est destinée à rendre à l’avenue Hassan Souktani toute sa beauté et sa splendeur, a nécessité la transplantation, de manière parfaitement réfléchie et concertée, de 132 arbres présents au niveau du quartier Gauthier.

« Mis à part le fait qu’un bon nombre de ces arbres soit malade ou déjà mort, les racines de ces mêmes arbres constituaient une réelle gêne pour l’infrastructure puisqu’elles dégradaient de manière fatale les trottoirs et la chaussée, sans parler des dommages qu’elles faisaient subir au réseau souterrain d’eau potable et d’assainissement », a déclaré Kenza Chraibi, présidente de l’arrondissement communal de Sidi Belyout. Et d’ajouter : « nous n’allons en aucun cas priver les riverains d’arbres au niveau de cette avenue importante, nous allons en replanter d’autres qui seront plus adaptés aux besoins d’aujourd’hui d’autant plus que la population et la circulation, de plus en plus difficile, imposent l’élargissement des voies ».

A noter que sur les 132 arbres transplantés pour rendre possible cette opération de premier plan, 75 arbres sont morts ou en fin de vie, et 57 sont parfaitement sains et seront bientôt replantés dans des lieux adaptés.

Il convient également de rappeler que ces arbres ont été retirés de manière parfaitement respectueuse de l’environnement et en générant le moins possible de dégradations au niveau des infrastructures existantes.

Ce projet est déployé dans le sillage d’un programme ambitieux qui vise à contribuer à l’amélioration de la qualité des services rendus à la population et à la réhabilitation des infrastructures de la région.

Avant son lancement, de nombreuses réunions avaient été organisées en vue d’étudier les mécanismes de travail et de mettre en place le calendrier des travaux. L’ensemble des parties prenantes et intervenants se sont mobilisés pour la réussite de ce chantier important.

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi