24.1 C
Casablanca
jeudi 25 juillet 2024

Transport maritime : Tanger et Gênes scellent 2 accord de partenariat !

À lire aussi

Un protocole de partenariat et de coopération entre Gênes (Italie) et Tanger et une convention de partenariat entre l’Académie maritime italienne, l’Institut supérieur des études maritimes (ISEM) au Maroc et le groupe GNV, acteur dans le domaine du transport maritime, ont été signés jeudi à Tanger.

Ces accords ont été paraphés lors d’une cérémonie, tenue à l’Espace d’exposition de la mémoire d’Ibn Battouta à la médina de Tanger, en présence d’une délégation de la commune de Gênes, conduite par l’adjoint au maire, Pietro Piciocchi, du président de l’Académie italienne de la marine marchande, Eugenio Massolo, de l’ambassadeur d’Italie au Maroc, Armando Barucco, du maire de Tanger, Mounir Laymouri, du directeur de l’ISEM, Mohamed Briouig, du directeur général du groupe GNV, Matteo Catani, ainsi que d’autres personnalités.

À cette occasion, les deux parties ont saisi l’opportunité de mettre en lumière l’importance des liens profonds d’amitié et de collaboration historique qui unissent le Maroc et l’Italie en général, et les villes portuaires de Tanger et Gênes en particulier, reliées par des lignes maritimes régulières.

Quant au premier accord, Pietro Piciocchi a déclaré que cet accord revêt une importance capitale pour consolider les relations entre les deux pays, particulièrement entre les deux villes qui connaissent un essor important dans le domaine portuaire, relevant qu’il vise à augmenter les échanges commerciaux entre les deux parties.

« Cet accord devrait promouvoir les domaines de coopération entre les deux pays, notamment en renforçant le partage des expériences et des compétences en matière de recherche scientifique dans le domaine maritime », a-t-il fait remarquer.

Pour sa part, Laymouri a affirmé que cet accord de partenariat avec Gênes s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens d’amitié historiques et profonds entre le Maroc et l’Italie, saluant cette initiative qui témoigne de l’engagement des deux parties à coopérer de manière continue en vue de développer les domaines d’intérêt commun.

Le 2è accord vise, quant à lui, à renforcer la mobilité des étudiants, chercheurs, professeurs et cadres administratifs entre le Maroc et l’Italie, ainsi qu’à mettre en place des projets, mettre en œuvre des programmes de formation continue et promouvoir la recherche scientifique dans le domaine maritime, tout en permettant au groupe italien d’accueillir les lauréats et les étudiants de l’Institut marocain pour bénéficier des activités de formation.

Lors de cet événement, tenue en présence de Mohamed Kabbaj, partenaire du groupe GNV au Maroc, ainsi que de représentants des institutions de transport maritime, le groupe a présenté les mesures prises pour accompagner l’opération « Marhaba 2024 ».

Kabbaj a, à cet égard, affirmé « l’engagement ferme du groupe à réussir l’opération Marhaba 2024 d’accueil des Marocains résidant à l’étranger (MRE), lancée sous la présidence effective de SM le Roi Mohammed VI », notant que le groupe veille à assurer une coordination continue avec les différents secteurs publics, les autorités portuaires et la Fondation Mohammed V pour la solidarité.

Il a relevé que le groupe, comme chaque année, interagit activement avec les attentes et aspirations des MRE, en augmentant le nombre de navires, en proposant des services de qualité, et en garantissant des conditions de voyage confortables, notamment pour les traversées de longue durée.

En 2023, plus de 450.000 passagers ont voyagé à bord des navires du groupe GNV, le plus grand transporteur mondial en termes de capacité litière, vers les lignes marocaines, avec pour objectif d’accroître ce chiffre à travers l’acquisition de quatre nouveaux navires.

spot_img
- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi