16.8 C
Casablanca
mardi 16 avril 2024

USA: Meta va supprimer 10.000 emplois

À lire aussi

La société mère de Facebook, Meta Platforms, prévoit de licencier environ 10.000 employés lors de sa deuxième grande série de suppressions d’emplois.

La société, qui cherche à réduire les dépenses et à améliorer l’efficacité, vise à rendre son organisation plus plate en supprimant plusieurs niveaux de gestion, a affirmé le PDG Mark Zuckerberg dans un communiqué mardi.

La plus grande entreprise de réseaux sociaux au monde a licencié en novembre dernier 11.000 personnes, soit 13% de son personnel.

Les employés de Meta s’étaient préparés à davantage de licenciements ces dernières semaines.

Zuckerberg a souligné la nécessité de mieux hiérarchiser les projets et les investissements, appelant 2023 « l’année de l’efficacité ».

Plus tôt cette année, Meta a lancé un processus de restructuration interne connu sous le nom de « mise à plat ».

La société, qui possède également Instagram et WhatsApp, a connu un ralentissement de ses revenus publicitaires, entraînant sa toute première baisse annuelle des ventes en 2022.

Zuckerberg a réorienté l’investissement de Meta au cours de l’année écoulée vers la technologie de réalité virtuelle et le métavers, qu’il envisage comme la prochaine plate-forme informatique majeure.

Les rangs des employés de Meta se sont considérablement élargis pendant la pandémie du Covid-19 alors que la demande pour les services numériques de l’entreprise augmentait.

Les effectifs de la société ont ainsi augmenté de 30% en 2020 puis de 23% en 2021.

Au moment où Meta a commencé à supprimer des emplois en novembre dernier, l’entreprise comptait plus de 87.000 employés.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi