22.9 C
Casablanca
dimanche 21 juillet 2024

Vers la création d’un Institut-Réseau de recherche thématique sur l’eau

À lire aussi

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation se penche sur la création d’un Institut-Réseau de recherche thématique sur l’eau, a annoncé, samedi à Rabat, le ministre de tutelle, Abdellatif Miraoui.

Intervenant lors d’une conférence-débat sous le thème “La gestion durable de l’eau, vers un modèle innovant et résilient”, organisée par l’Association des Ingénieurs de l’Ecole Mohammadia, Miraoui a souligné que cet Institut, qui prendra la forme d’un Groupement d’intérêt public, sera un espace de coordination entre les structures de recherche impliquées, tout en alliant agilité et efficacité d’action.

Cet espace devra aussi, selon le ministre, mettre en synergie les meilleures structures de recherche dans neuf établissements universitaires, sans oublier la collaboration étroite avec d’autres structures de recherche relevant des ministères de l’Équipement et de l’Eau et de l’Agriculture, de la pêche Maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts.

Il a relevé que le potentiel scientifique et technique dont regorge le Maroc couvre toute la chaîne de valeur de l’eau, notamment l’amélioration des techniques de traitement de l’eau, l’optimisation des réseaux de distribution, les techniques de dessalement et la rationalisation de l’irrigation.

S’ajoutent à cette panoplie de domaines investis par les scientifiques marocains, l’utilisation des techniques de télédétection spatiale et de l’intelligence artificielle pour le suivi et la gestion des ressources en eau, a-t-il dit.

Évoquant les ressources humaines scientifiques de haut niveau, M. Miraoui a souligné que l’université marocaine dispose d’un réseau composé de 11 structures de recherche universitaires performantes, comprenant pas moins de 210 enseignants chercheurs, plus de 350 doctorants et 10 chercheurs postdoctoraux.

“Sur les dix dernières années, on recense près de 17.000 publications scientifiques du Maroc portant sur le domaine de l’eau, soit près de 22% de la production scientifique nationale”, a-t-il précisé.

Afin de capitaliser sur ce potentiel, le ministre a rappelé que le Plan national d’accélération de la transformation de l’écosystème de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation (PACTE ESRI-2030) a placé parmi ses axes stratégiques la promotion d’une recherche d’excellence autour d’Instituts-Réseaux Thématiques de Recherche.

Ces Instituts, fédérateurs au niveau national des meilleures structures de recherche et ouverts à l’international, couvrent plusieurs thématiques prioritaires telles que l’eau, a-t-il conclu.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi