20.8 C
Casablanca
vendredi 14 juin 2024

Al Haouz : Signature d’un prêt de 100M€ pour la reconstruction

À lire aussi

Le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget, Fouzi Lekjaa, et la cheffe de division à la Banque allemande de développement (KfW), Sandra Rohleder, ont procédé, mercredi à Rabat, à la signature du contrat de prêt d’un montant de 100 millions d’euros, en soutien au Programme de reconstruction et de mise à niveau des régions sinistrées par le séisme d’Al Haouz.

Ce contrat de prêt, dont la signature s’est déroulée en présence de l’Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne, Robert Dölger, vise à soutenir le Maroc dans la gestion des conséquences du séisme et l’atténuation de ses effets socio-économiques sur la population locale.

S’exprimant à cette occasion, Lekjaa a souligné l’importance de ce contrat destiné au « financement d’une partie des aides directes attribuées aux ménages », et qui constitue « une nouvelle concrétisation » du partenariat exemplaire et durable entre le Maroc et l’Allemagne.

Le ministre s’est aussi réjoui de cet événement qui se veut l’occasion de rappeler la coopération entre les deux pays, notamment en ce qui concerne les grands programmes de réformes entrepris par le Royaume, incluant des projets d’investissement majeurs.

Pour sa part, Dölger s’est dit heureux de la signature de ce contrat à même d’apporter une contribution significative à la reconstruction de la région sinistrée, dans un esprit de solidarité avec le Maroc et sa population.

« Je crois que cette contribution de l’Allemagne aidera véritablement à faire la différence pour les personnes touchées par le séisme », a-t-il dit, tout en se félicitant de cette cérémonie qui constitue aussi un excellent exemple de la qualité des relations amicales entre les deux pays.

À l’issue de cette cérémonie, Lekjaa et Rohleder se sont félicités du niveau des liens de partenariat entre le Royaume du Maroc et la République Fédérale d’Allemagne, tout en affirmant la volonté d’engager une réflexion conjointe pour accroître et renforcer l’accès aux moyens financiers de la KfW.

spot_img

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi

spot_img