22.9 C
Casablanca
dimanche 21 juillet 2024

Construction : les patrons Marocains anticipent une stabilité de l’activité au T1-2023

À lire aussi

Les anticipations avancées par les chefs d’entreprises du secteur de la Construction, pour le 1er trimestre 2023, font ressortir, globalement, une stabilité de l’activité, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Cette évolution résulterait de la hausse d’activité attendue dans la branche de la « construction de bâtiments » et de la diminution d’activité prévue au niveau de la branche des « Travaux de construction spécialisés », précise le HCP dans sa récente note d’information sur les résultats des enquêtes de conjoncture auprès des entreprises relevant des secteurs des industries manufacturières, extractives, énergétiques et environnementales et du secteur de la construction.

Cette situation dans le secteur de la construction serait accompagnée par une stabilité des effectifs employés, fait savoir la même source.

Parallèlement, le HCP indique qu’au 4ème trimestre 2022, l’activité dans ce secteur aurait connu une stabilité, due à la hausse d’activité dans la branche de la « construction de bâtiments » et à la stabilité d’activité dans le « Génie civil » et les « Travaux de construction spécialisés ».

Les carnets de commande dans la construction se seraient situés à un niveau inférieur à la normale et l’emploi aurait connu une stabilité. Dans ces conditions, le taux d’utilisation des capacités de production (TUC) dans ce secteur se serait établi à 67%.

Au T4-2022, 28% des entreprises de la construction auraient rencontré des difficultés d’approvisionnement en matières premières et la trésorerie aurait été jugée « difficile » par 49% des chefs d’entreprise.

Le HCP fait également remarquer que 39% des entreprises de la construction auraient réalisé des dépenses d’investissement en 2022 destinées, principalement, au remplacement d’une partie du matériel.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi