23 C
Casablanca
dimanche 21 juillet 2024

L’activité « Foncier industriel » du Compact II : Mezzour fait état d’un bilan « très positif »

À lire aussi

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a affirmé, lundi à Rabat, que l’activité « Foncier industriel » relevant du programme de coopération maroco-américain Compact II a réalisé un bilan globalement « très positif ».

S’exprimant à l’ouverture des travaux d’un séminaire consacré à la présentation du bilan de la mise en œuvre du « Foncier industriel », Mezzour a souligné que ce projet réussi représente un coup de pouce pour la mise en œuvre et la concrétisation de nouvelles initiatives dans ce sens, appuyées notamment par la nouvelle loi sur les zones industrielles qui apporte des réponses concrètes à la problématique du foncier industriel.

Le but, a-t-il dit, est de promouvoir l’attractivité des investissements industriels dans le cadre de partenariat public privé (PPP), ce qui permettra, dans un premier temps, la mise en place de trois nouvelles zones industrielles, en plus de l’implantation de neuf nouvelles zones, dotées de toutes les normes et les standards de durabilité, notamment en matière de purification des eaux usées.

Revenant sur la nouvelle loi sur les zones industrielles, le ministre a fait remarquer que parmi les champs d’intervention de cette loi, figure la récupération des terrains industriels non valorisés avec une approche plus fluide et rapide sans passer par la procédure judiciaire, estimée assez longue.

Le foncier industriel national dispose à l’heure d’aujourd’hui de 150 zones industrielles d’une superficie globale de 12.000 hectares sur l’ensemble du territoire national, a-t-il précisé, réitérant, à cet égard, l’engagement de son département pour l’amélioration de l’offre foncière ainsi que pour la mise à niveau de l’existant.

De son côté, la directrice générale de l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco), Malika Laasri, a indiqué que ce séminaire est l’occasion de partager les réussites de ce projet, les leçons apprises, mais aussi les points à améliorer pour les prochains projets.

Selon elle, le programme Compact est lui-même un projet de modélisation, dont plusieurs approches ont été testées. Celles qui sont réussies seront désormais mises à disposition des partenaires pour qu’ils continuent la réplication au niveau du reste des zones industrielles.

Pour sa part, la directrice résidente de Millennium Challenge Corporation (MCC) au Maroc, Carrie Monahan, s’est dit fière de la clôture des travaux de ce projet estimé cent pour cent réussi et qui permettra la création de quelque 80.000 emplois au Maroc mais aussi la stimulation de l’investissement privé d’à peu près 500 millions dollars.

Dotée d’un budget de l’ordre de 128,6 millions de dollars et relevant du programme de coopération « Compact II » financé par MCC, l’activité « Foncier industriel » a consisté à apporter un appui au gouvernement dans la conception, le déploiement et la promotion d’un nouveau modèle de planification, de développement, de revitalisation et de gestion des zones industrielles, répondant aux besoins du marché et privilégiant le partenariat public privé (PPP) et la promotion de la durabilité environnementale et sociale.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi