30.2 C
Casablanca
mercredi 24 juillet 2024

Nouvelle Ère Ferroviaire : L’ONCF dévoile son méga appel d’offres !

À lire aussi

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a officiellement lancé, ce lundi, son méga appel d’offres pour l’acquisition de 168 trains, représentant un investissement d’environ 16 milliards de dirhams. Ces acquisitions comprennent 150 trains dédiés aux services-villes, trains navettes rapides et métropolitains, ainsi que 18 autres spécifiquement destinés à l’extension de la ligne grande vitesse entre Kénitra et Marrakech. l’objectif est double : accompagner la croissance du trafic voyageurs et remplacer une partie du matériel roulant arrivant en fin de vie.

L’investissement, estimé à environ 16 milliards de dirhams, vise non seulement à moderniser le parc ferroviaire, mais aussi à stimuler l’écosystème industriel ferroviaire marocain, souligne la même source. Cela devrait avoir un impact significatif sur l’économie nationale, notamment en termes de création d’emplois et de renforcement du tissu industriel local.

Et d’ajouter: « L’appel à concurrence, qui s’articule autour de trois composantes principales – l’achat des trains, un partenariat pour la maintenance, et le développement industriel – marque une étape clé dans le projet. Le constructeur retenu sera impliqué dans la mise en place d’une structure commune pour la maintenance et devra porter un projet de développement industriel, incluant la construction d’une unité industrielle de fabrication ».

Avec ce projet, l’ONCF ambitionne de positionner le Maroc comme une plateforme compétitive au niveau continental et mondial, similaire aux succès observés dans les industries automobiles et aéronautiques. Ce projet revêt une importance particulière en vue de l’échéance sportive planétaire que le Maroc abritera en 2030, conjointement avec l’Espagne et le Portugal, explique l’ONCF.

L’ONCF a déjà reçu dix expressions d’intérêt de la part de constructeurs internationaux suite à un Appel à Manifestation d’Intérêt lancé en septembre 2022. La procédure du dialogue compétitif, prévue par les règlements en vigueur, guidera la sélection du constructeur dans les étapes à venir, conclut le communiqué.

spot_img
- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi