Accueil Business OCP: Hausse du CA de 55% à fin septembre

OCP: Hausse du CA de 55% à fin septembre

Le chiffre d’affaires du Groupe OCP s’est établi à près de 89,54 milliards de dirhams (MMDH) à fin septembre dernier, en hausse de 55% par rapport à la même période une année auparavant.

Cette performance s’explique principalement par la hausse des prix de vente dans toutes les catégories de produits, qui a largement compensé la baisse des volumes exportés d’une année sur l’autre, indique l’acteur majeur de l’industrie des engrais dans un communiqué sur ses résultats à fin septembre 2022.

Had l3otla, @Samia_akariou twe7chat Oujda w nawa7i 🤩

« Les conditions de marché sont restées solides tout au long des neuf premiers mois de 2022, reflétant principalement une situation tendue de l’offre liée au conflit russo-ukrainien et à la réduction des exportations chinoises. Les prix des engrais phosphatés ont accusé une baisse progressive au cours du second semestre de 2022, en raison d’une baisse de la demande sur la plupart des marchés clés, notamment au Brésil, où les niveaux de stocks étaient élevés, ainsi qu’en Europe et aux États-Unis, qui ont connu des conditions météorologiques défavorables. En outre, la baisse significative des prix du soufre sur le troisième trimestre a donné de l’élan à la baisse des prix », précise l’OCP. Dans le détail, et pour la Roche, le chiffre d’affaires a augmenté de 74% par rapport à la même période de l’année dernière, résultant principalement de la hausse des prix qui a permis d’atténuer la baisse des volumes exportés.

Le chiffre d’affaires de l’acide phosphorique a affiché une légère baisse de 6% d’une année sur l’autre, la baisse des volumes d’exportation, principalement vers l’Europe et l’Inde, ayant largement compensé l’augmentation des prix de l’acide phosphorique. La baisse des volumes de vente vers l’Inde s’explique principalement par l’évolution du mix produit en faveur des engrais.

Pour les engrais, le chiffre d’affaires des neuf premiers mois a augmenté de 68%, principalement en raison de l’amélioration des prix de vente qui a compensé l’impact de la baisse des volumes d’exportation.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Quitter la version mobile