23.4 C
Casablanca
mardi 28 mai 2024

Sécurité Nucléaire en Afrique : AMSSnUR et AIEA unissent leurs Forces

À lire aussi

L’Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaire et radiologique (AMSSNuR) et l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) ont signé, vendredi à Vienne, des arrangements pratiques pour renforcer la sûreté radiologique en Afrique, et ce, en marge de la 67ème session ordinaire de la Conférence générale de l’AIEA.

Signé par le directeur général de l’AMSSNuR, Saïd Mouline, et la directrice générale adjointe chargée de la sûreté et de la sécurité nucléaires à l’AIEA, Lydie Evrard, en présence de l’ambassadeur et représentant permanent du Royaume du Maroc auprès des Organisations internationales à Vienne, Azzedine Farhane, l’accord de coopération pratique vise à promouvoir les compétences en sûreté radiologique sur le continent africain en dotant l’AMSSNuR d’une École africaine pour les régulateurs de la sûreté radiologique, en étroite collaboration avec l’AIEA.

Cette école aura pour mission de renforcer l’infrastructure réglementaire existante en organisant au moins trois cours de formation chaque année, conçus avec l’AIEA, indique un communiqué d’AMSSNuR, précisant que ces formations couvrent des sujets tels que la rédaction de réglementations, l’autorisation et l’inspection des sources de rayonnements ionisants, ainsi que des cours de formation destinés aux responsables de la protection radiologique.

Cette initiative vise à renforcer les compétences et les capacités des régulateurs de la sûreté radiologique en Afrique afin de garantir une utilisation sûre et sécurisée des sources de rayonnements ionisants dans la région, selon la même source.

Ce partenariat stratégique, qui s’étendra sur une période de trois ans, avec l’appui de l’AIEA, assurera le renforcement, l’efficacité et la durabilité de l’infrastructure réglementaire de la sûreté radiologique en Afrique. Cette collaboration jouera un rôle déterminant dans le développement des compétences et des capacités des régulateurs de la sûreté radiologique en Afrique, lequel est essentiel pour un avenir plus sûr et plus durable pour tous.

Lors de cette cérémonie de signature, M. Mouline a souligné que “le renforcement des capacités est la clé pour le développement de notre continent dans tous les secteurs et encore plus dans le secteur de la régulation de la sûreté radiologique, car il permet de faciliter le déploiement d’appareils radiologiques”, ajoutant que cet accord de coopération pratique couronne les efforts déployés par l’AMSSNuR depuis sa création dans le domaine de la sûreté et de la sécurité nucléaires et radiologiques.

M. Mouline a également exprimé l’engagement ferme de l’AMSSNuR à renforcer la coopération au niveau continental, favorisant ainsi la coopération triangulaire entre l’AIEA et d’autres pays africains en matière de formation, de partage de connaissances et d’expériences en matière de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques, dans une démarche en accord avec la vision de S.M. le Roi Mohammed VI en faveur du renforcement de la coopération Sud-Sud.

À noter que l’AMSSNuR a déjà été désignée comme premier Centre collaborateur en Afrique de l’AIEA pour le renforcement des capacités en matière de sécurité nucléaire et premier Centre régional de l’AIEA en Afrique pour le développement des compétences en matière de préparation et de réponse aux situations d’urgence nucléaire.

L’AMSSNuR tend à remplir les conditions mentionnées cette année lors des rencontres des régulateurs à l’AIEA, à savoir l’indépendance, la neutralité et l’intégrité.

spot_img
- Advertisement -spot_img

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi

spot_img