23.2 C
Casablanca
dimanche 21 juillet 2024

Design : Une agence marocaine remporte le premier prix arabe de l’IMA

À lire aussi

L’Institut du Monde Arabe (IMA) a décerné, mercredi soir lors d’une cérémonie à Paris, son premier prix du design dans le monde arabe, destiné à promouvoir le projet d’un jeune designer ou d’une entreprise de design ressortissant de la Ligue arabe ou dont la production est développée dans l’un de ses pays.

La création de ce « Prix du Design de l’Institut du Monde Arabe » vise également à mettre en lumière le dynamisme et la créativité de cette pratique dans le monde arabe.

Dans une allocution de circonstance, le président de l’IMA, Jack Lang a indiqué que cette institution aspire à être le reflet de la création du monde arabe et de son effervescence, ainsi que son excellence et son savoir-faire artisanal.

L’objectif, a-t-il dit, est de mettre en relief la scène inventive du monde arabe, profondément engagée dans la transmission du patrimoine immémorial, faisant observer l’émergence d’une nouvelle génération de designers, qui « se réinvente ».

Lors de cette cérémonie, organisée dans le cadre de la « Paris Design Week », le Grand Prix de cette première édition est revenu à l’agence d’architecture et d’architecture intérieure « Studio KO », installée à Marrakech depuis plus de 20 ans.

Remis à Karl Fournier et Olivier Marty, associés et architectes de l’agence, ce Grand Prix distingue une personnalité et/ou projet remarquables du design du monde arabe dont les valeurs de transmission des savoir-faire, d’implication sociale et environnementale, d’inclusivité et de partage de bien-être entrent en résonance avec les fondamentaux du Prix du design de l’IMA.

Dans sa catégorie « Talent émergent », le Prix du design de l’IMA, qui a pour vocation de promouvoir le projet d’un jeune designer du monde arabe, a été décerné à l’Emirati, Abdalla Almulla, alors que le Prix « Talent entrepreneurial » a été attribué à la marque de mobilier et maison de design qui se consacre à la promotion de l’artisanat et du design égyptiens, Don Tanani. Le « Grand Prix d’honneur » a, quant à lui, été décerné à la Libanaise Nada Debs.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi