25.5 C
Casablanca
dimanche 21 juillet 2024

Exploration minière : 6 nouveaux permis pour Aya Gold & Silver

À lire aussi

Le Nouvelliste Maroc – La société minière canadienne Aya Gold & Silver a récemment acquis six nouveaux permis d’exploration couvrant une superficie totale de 58 km2 dans la mine de Boumadine.

Dans un communiqué récent, la compagnie canadienne a annoncé avoir décroché six permis d’exploration sur son projet Boumadine au Maroc. «Nous sommes enthousiastes à l’idée de consolider davantage et d’augmenter notre empreinte de 70%, alors que notre plus important programme de forage annuel à Boumadine continue de dépasser les attentes et d’indiquer un potentiel significatif», a déclaré Benoît La Salle, président-directeur général de la compagnie.

Et d’ajouter: «Notre confiance ne cesse de croître avec les résultats de forage supplémentaires, et nous prévoyons que nos géophysiciens, hyperspectraux et la cartographie terrestre généreront des données précieuses pour définir des cibles de forage de qualité sur les permis».

Avec l’intégration des six nouveaux permis d’exploration, la superficie couverte par Boumadine s’étend désormais sur 141,4 km2, indique la même source. Au cours de la dernière année, la société a considérablement étendu son empreinte territoriale, multipliant par plus de quatre la superficie initiale de son permis minier.

Cette expansion stratégique s’est concentrée sur ce que Aya Gold & Silver estime être l’une des régions les plus prometteuses et inexploitées du Maroc. Dans sa démarche continue d’exploration, la société s’engage à obtenir activement de nouveaux permis afin d’approfondir sa compréhension de la géologie régionale, de la structure géologique et des modèles de minéralisation.

D’après la compagnie, quatre appareils de forage DDH sont en activité à Boumadine, avec l’arrivée attendue de trois autres appareils de forage en surface dans les semaines à venir dans le cadre du programme d’exploration par forage de 120.000 mètres. La société testera ainsi les cibles générées par les travaux d’exploration de 2023 et 2022, notamment le forage, l’étude hyperspectrale, la géophysique aéroportée détaillée (magnétisme et électromagnétisme), la cartographie détaillée et la prospection.

De plus, le programme de 2024 testera les extensions de la tendance principale de Boumadine, les extensions de la zone de Tizi, et d’autres cibles d’exploration basées sur les données de cartographie et de prospection.

Aya Gold & Silver fait notamment savoir qu’une campagne de cartographie et de prospection en surface sur les permis acquis en 2023 est en cours. S’ajoutent également à cette opération un programme d’échantillonnage de 90 prélèvements et une campagne de cartographie en cours qui a permis d’identifier plusieurs nouvelles structures minéralisées qui justifieront des travaux supplémentaires.

Notons que la société canadienne est, depuis son arrivée, en pleine croissance en exploitant des mines d’argent dans le Royaume. Elle exploite la mine d’argent à haute teneur de Zgounder et explore ses propriétés le long de la faille du Sud-Atlas, plusieurs d’entre elles ayant déjà accueilli des mines en production et des ressources historiques.

- Advertisement -

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img

À lire aussi