24.1 C
Casablanca
dimanche 26 mai 2024

La BCP signe un partenariat de 36 M$ avec l’IFC et la CMGP

À lire aussi

La Banque Centrale Populaire (BCP) a signé un partenariat de financement de 36 millions de dollars avec l’International Finance Corporation (IFC) et la Compagnie Marocaine de Goutte-à-Goutte et de Pompage (CMGP) en marge des Assemblées annuelles de la Banque mondiale et du FMI à Marrakech. Cet accord permettra à la banque de soutenir l’expansion de la micro-irrigation, l’énergie solaire et des systèmes de gestion efficace de l’eau au Maroc.

Dans la continuité de ses activités dédiées au développement du financement vert, la BCP aspire à travers ce nouveau partenariat à renforcer son accompagnement en faveur du développement de l’économie agricole responsable auprès des PME.

Le nouvel accord est cadré par un mécanisme de partage des risques avec IFC, et offre aux agriculteurs marocains et aux PME du réseau de distribution de la CMGP, la possibilité de bénéficier d’un prêt dédié émis par la BCP. Les fonds débloqués serviront à l’acquisition de systèmes d’irrigation économes en énergie et alimentés par le solaire, tels que des plateformes de micro-irrigation en remplacement de ceux fonctionnant au carburant, et permettant de réaliser des économies d’eau. Ce partenariat contribuera ainsi à la réduction des émissions de gaz à effet de serre ainsi que leurs coûts énergétiques à long terme, tout en améliorant le rendement des cultures concernées.

Mohamed Karim Mounir, Président Directeur Général du groupe BCP affirme : « Grâce à notre partenariat avec l’IFC et dans le cadre de ce programme, la BCP confirme son soutien et son engagement total en faveur des investissements dans les énergies renouvelables et les produits de gestion efficace de l’eau à destination du secteur agricole marocain, en améliorant l’accès au financement pour les agriculteurs et les sociétés de distribution membres de l’écosystème de la CMGP au Maroc ».

À travers cette nouvelle collaboration, la BCP réitère son engagement pour une économie responsable qui stimule une croissance à long terme, en veillant à intégrer la durabilité au cœur de ses offres, dans tous ses pays d’implantation, et en inscrivant ses actions dans le cadre mondial des Objectifs de Développement Durable (ODD) tels que répertoriés dans l’agenda 2030 de l’ONU. Ces objectifs, qui constituent les grands défis de l’humanité dans les dix années à venir, continueront d’orienter la Banque dans ses actions futures.

spot_img
- Advertisement -spot_img

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi

spot_img