21.1 C
Casablanca
lundi 20 mai 2024

La RAM récupère 77% de son activité à fin 2022

À lire aussi

Royal Air Maroc (RAM) a réalisé un taux de récupération de 77% à fin 2022 par rapport à l’année 2019, malgré la fermeture des frontières pendant plus de deux mois (du 29 novembre 2021 au 06 février 2022), a indiqué mardi, le Président-Directeur Général de la compagnie nationale, Abdelhamid Addou.

Dans un exposé sur « la situation et les perspectives de Royal Air Maroc » présenté lors d’une réunion de la commission des infrastructures, de l’énergie, des minéraux et de l’environnement à la Chambre des représentants, Addou a déclaré que la RAM a assuré le transport de 5 millions de passagers en 2022, et réalisé un chiffre d’affaires de 12,6 milliards de dirhams, en baisse de 22% par rapport à 2019.

Il a révélé qu’au cours de l’année fiscale 2022-2023 (commençant de novembre et se terminant en octobre de l’année suivante), la RAM a assuré le transport de 2,7 millions de passagers à fin mars 2023, enregistrant un taux de récupération de 97% par rapport à 2019.

La compagnie a renforcé son réseau au cours de l’année 2022 en lançant des liaisons vers Tel-Aviv et Dubaï, et a relancé les destinations de Miami, Doha et Las Palmas, a-t-il ajouté, notant que la RAM a assuré un plus grand nombre de destinations à ses clients, grâce aux accords signés à la fois avec la compagnie El Al Israel Airlines, Emirates Airlines et Qatar Airways.

La compagnie continue de renforcer son réseau au cours de l’année 2023 à travers le lancement de nouvelles lignes et la réouverture des lignes telles que Porto, Séville, Tenerife, Las Palmas et Luanda, a-t-il relevé.

En outre, la RAM a renforcé son implication dans le chantier de la régionalisation avancée et du développement régional, a-t-il dit, soulignant qu’en tant qu’acteur majeur dans la promotion du tourisme national et contribuant au désenclavement de certaines régions, la RAM a conclu une série d’accords avec diverses parties, en coopération avec le ministère du Transport et de la Logistique, le ministère de l’Intérieur et d’autres autorités, dans le but de promouvoir le transport aérien intérieur.

Dans ce contexte, le PDG de la RAM a indiqué que plusieurs vols intérieurs ont été restaurés et que la compagnie assure désormais 25 liaisons aériennes reliant Casablanca aux différentes villes du Royaume, soulignant que la plupart de ces destinations domestiques sont désormais reliées au réseau international de la compagnie, ce qui affectera positivement l’attractivité touristique de ces villes marocaines.

l a ainsi rappelé que la compagnie avait lancé d’importants chantiers de transformation depuis 2016 pour améliorer la qualité des services et se préparer à un saut qualitatif, dans le but de se hisser au niveau des standards internationaux du secteur de l’aviation, notant que comme aboutissement de tous les efforts visant à améliorer les services, la compagnie nationale s’est vu décerner le label 4 étoiles par Skytrax, pour la neuvième année consécutive.

Royal Air Maroc a également pu rejoindre en 2020 l’une des alliances mondiales les plus prestigieuses « Oneworld », qui regroupe les meilleurs compagnies aériennes internationales, rendant le Maroc accessible à un réseau qui compte plus de 600 millions de passagers, a-t-il affirmé.

S’agissant des objectifs de la compagnie à moyen terme, Addou a indiqué que la RAM œuvrera au renforcement de sa position sur le Continent pour devenir leader africain, tout en jouant un rôle clé dans le développement de l’économie nationale, et contribuant au rayonnement du Royaume dans le monde.

Au cours de cette rencontre, les intervenants ont souligné à l’unanimité l’importance de promouvoir le secteur du transport aérien au Maroc en tant que levier de développement, notant que l’amélioration des services de la RAM repose sur un accompagnement global de cette compagnie pour renforcer sa compétitivité aux niveaux régional, continental et mondial.

spot_img
- Advertisement -spot_img

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi

spot_img