21.1 C
Casablanca
lundi 20 mai 2024

WFE, Bourse de Casablanca et MESRSI s’associent pour fournir des données gratuites et une formation aux étudiants des universités marocaines

À lire aussi

La World Federation of Exchanges (WFE), groupe industriel mondial des bourses et des CCP, et la Bourse de Casablanca ont le plaisir d’annoncer qu’ils fourniront aux étudiants universitaires au Maroc un accès gratuit aux données du marché boursier, ainsi qu’une formation et ce, dans le cadre de leur mandat visant à promouvoir l’éducation financière et la culture boursière.

La WFE, la Bourse de Casablanca et le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche
Scientifique et de l’Innovation (MESRSI) ont signé un protocole d’accord à cet effet et sont heureux
d’annoncer son lancement officiel.

Les statistiques et les données de la WFE sont reconnues et reprises à l’échelle mondiale par les
gouvernements, les décideurs, les universitaires, les organisations multilatérales, sans oublier le
secteur de l’industrie. La base de données statistiques de la WFE fournit aux utilisateurs un large
éventail d’indicateurs de marché et de données collectées mensuellement auprès de ses membres, de
ses affiliés et de non-membres. Les étudiants utiliseront ces données pour des analyses ou des
recherches dans le domaine des marchés de capitaux et l’équipe de recherche de la WFE les guidera
sur les meilleures pratiques via des webinaires et des sessions de formation.

L’éducation est l’un des quatre piliers du mandat de la WFE. La culture financière, l’inclusion financière
et la construction d’une communauté d’investisseurs engagés dès les premières années scolaires sont
les objectifs de chaque infrastructure de marché dans le monde. Ce protocole d’accord soutient le
développement des étudiants des universités marocaines, encourage les jeunes à envisager les
opportunités et les valeurs des marchés et favorise l’efficacité de la recherche académique et de l’accès
aux données.

L’accord a été officiellement lancé le 9 octobre par le MESRSI, la Bourse de Casablanca et la WFE lors
des Réunions Annuelles de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International à Marrakech.
Abdellatif Miraoui, Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de
l’Innovation, Mouha Taourirte, Président de l’Université Cadi Ayyad de Marrakech, Kamal Mokdad,
Président du Conseil de la Bourse de Casablanca, et Nandini Sukumar, Directrice Générale de WFE, ont
lancé l’accord lors d’une réunion d’une demi-journée sur la meilleure façon de promouvoir l’inclusion
financière en Afrique.

Nandini Sukumar, Directrice Générale de la WFE : « Nous sommes heureux d’annoncer le lancement
effectif de ce projet qui montre comment nous pouvons favoriser encore davantage l’inclusion et la
culture financière. Nous avons hâte de travailler en étroite collaboration avec la Bourse de Casablanca
et le MESRSI pour que les étudiants tirent le meilleur parti de nos données de classe internationale, et
nous espérons inspirer les générations futures avec la promesse, le pouvoir et l’inclusion des marchés. »
Kamal Mokdad, Président du Conseil de la Bourse de Casablanca : « La Bourse de Casablanca s’engage
pleinement à promouvoir la culture financière au Maroc, comme en témoignent les accords que nous
avons signés avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation et la WFE.

Ces protocoles d’accord soutiennent le développement des étudiants enfinance, s’appuient sur le succès des salles de marchés universitaires dans les universités marocaines, encouragent les jeunes à envisager les opportunités et les valeurs des marchés et favorisent l’efficacité de la recherche académique et de l’accès aux données. Avec nos partenaires, nous visons à construire une approche durable de la collaboration structurelle en matière d’inclusion financière et à rendre notre marché plus attractif pour les jeunes diplômés, les doctorants et les chercheurs. »
Abdellatif Miraoui, Ministre marocain du MESRSI : “Il est communément admis que l’innovation financière se nourrit de la formation et de la recherche au sein des établissements universitaires.

Celles-ci constituent le socle de développement des connaissances et de l’expertise dans le domaine
de la finance et un espace approprié pour l’éclosion d’idées novatrices en la matière.”

spot_img
- Advertisement -spot_img

L'invité du Nouvelliste Maroc

spot_img
spot_img

À lire aussi

spot_img